Les couples heureux ont leurs secrets – 2e partie

Note : ceci est la deuxième partie de la chronique. La première partie de la chronique se trouve ici.

Chapitre 6 –  Loi 4 : Se laisser influencer par son partenaire

Dans ce chapitre, Gottman nous enseigne l’importance de prendre les décisions à deux dans le couple. Chacun des partenaires doit respecter les opinions et les sentiments de l’autre. Le siège du conducteur doit être partagé pour vivre une relation saine et harmonieuse.

On apprend que les hommes, contrairement aux femmes, sont les plus susceptibles d’ignorer l’avis de leur partenaire. Pourtant, selon une étude réalisée sur des couples nouvellement mariés, cette attitude peut nuire irrémédiablement à la relation.

Il est important, pour l’homme, de faire sentir à sa femme qu’il l’honore et qu’il la respecte !

Cela semble être une évidence et pourtant, c’est un des fléaux des relations amoureuses.

Quant à elles, les femmes se laissent plus souvent influencées par leur mari. Cela ne veut pas dire qu’elles ne peuvent pas éprouver du mépris ou émettre des critiques envers eux. Seulement, les études ont démontré que même dans un couple malheureux, les femmes évitent généralement la surenchère négative ou l’ignorance lorsqu’il s’agit d’écouter l’opinion et les sentiments de leur partenaire.

Gottman nous apprend également qu’un mariage où le pouvoir n’est pas partagé entre les partenaires a 4 fois plus de chance de finir en divorce.

En y réfléchissant, cela paraît logique. Un couple, où le pouvoir est partagé, aura su construire une base saine pour les négociations. Les partenaires sont capables d’écouter les arguments de l’autre avec respect et de prendre en considération son point de vue. Ils arriveront plus facilement à trouver une solution au problème, ou en tout cas une nouvelle approche qui permettra de les satisfaire au mieux tous les deux.

Par ailleurs, un couple qui repose sur une prise de décision inégale verra inévitablement un des deux partenaires lésés et il sera par conséquent plus difficile d’arriver à un compromis qui satisfasse tout le monde.

Gottman insiste sur la synergie positive qui se crée au sein du couple.

Lorsqu’un partenaire accepte de se laisser influencer par l’autre, il renforce leur amitié et bénéficie des 3 premiers principes : enrichir sa carte du tendre, cultiver la tendresse et l’estime, prendre l’habitude de se tourner vers l’autre.

Des maris émotionnellement intelligents ?

L’auteur nous apprend également que les femmes sont GÉNÉRALEMENT plus émotionnellement intelligentes que les hommes.

Il explique la différence, quasiment biologique, entre l’homme et la femme au sujet de l’écoute des émotions et des sentiments. La jeune fille développe cette compétence dès la petite enfance lorsqu’elle joue d’abord pour se socialiser avec d’autres enfants et elle attache aussi une grande importance à ce qu’elle ressent. Tandis que le jeune garçon se contente de jouer pour jouer et n’a pas comme priorité sa relation aux autres et l’écoute de ses sentiments.

Mais l’espoir est toujours présent. Les dernières études en date montrent que 35% d’hommes sont “catégorisés” émotionnellement intelligents. Il s’agit d’une augmentation significative par rapport aux dix dernières années.

Ils apprennent à écouter leurs émotions et à se respecter eux-mêmes.

Ce « nouveau » mari a compris l’une des clés pour vivre une relation saine : respecter sa femme !

Il donnera également une priorité à sa vie de famille plutôt qu’à sa carrière professionnelle, car il sait désormais ce que signifie une vie réussie. Ces hommes font généralement des pères exceptionnels 😃

Apprendre à céder

Ce qui distingue aussi les « anciens » des « nouveaux » maris, c’est que ces derniers ont appris que dans la vie, il fallait parfois céder pour mieux gagner.

L’auteur prend l’exemple de la lunette des toilettes qui est source de conflits dans beaucoup de couples. Il décrit un homme ne relevant pas la lunette des toilettes, malgré les reproches de sa femme à plusieurs reprises. Pour elle, c’est un acte qui marque la supériorité de son mari par rapport à elle. Elle prend cela comme un manque de respect. Un mari émotionnellement intelligent saura écouter l’avis de sa femme, prendra en considération son ressenti et pensera à rabattre la fameuse lunette lorsqu’il le devra. Il sait, grâce à cela, qu’il gagnera des points avec peu d’effort.

Lorsqu’un conflit survient, la clé réside dans le compromis. On y parvient en recherchant, dans la demande du partenaire, le point sur lequel on peut céder. La volonté de partager le pouvoir et de respecter le point de vue de l’autre est un prérequis dans l’art du compromis.

C’est pourquoi mieux vous arrivez à accepter l’influence de votre partenaire, mieux vous arriverez à gérer vos conflits conjugaux.

Chapitre 7 – Les deux types de conflits conjugaux

Dans ce chapitre, Gottman commence par rappeler que tous les couples sont différents, car étant composés de 2 individus uniques. Chaque personne possède son propre système de valeur, son caractère et ses opinions personnelles.

Les conflits sont donc naturellement inévitables au sein de toute relation amoureuse. Parfois, à des degrés très différents.

Lors de ses travaux, l’auteur a découvert 2 catégories de conflits.

  1. les conflits qui peuvent être résolus
  2. les conflits qui ne peuvent pas être résolus

Dans le 2e cas, le couple devra apprendre à vivre avec s’il veut perdurer. Si les partenaires sont capables d’identifier dans quel type de conflit ils se trouvent, alors ils pourront mettre en place la stratégie adéquate pour s’en sortir. Au contraire, s’ils s’embarquent à essayer de résoudre un conflit insoluble, alors cela peut devenir catastrophique pour leur relation.

Les problèmes permanents

Les études montrent que 69% des conflits sont insolubles dans un couple. Bien sûr, cela n’empêche pas les couples de vivre heureux. Comment font-ils ? Ils apprennent tout simplement à vivre avec et à l’aborder dans la bonne humeur.

Gottman dit :

En dépit de ce qu’affirment plusieurs thérapeutes du couple, il n’est pas obligatoire de résoudre les conflits conjugaux les plus importants pour vivre heureux en ménage.

Le principe essentiel est de toujours mettre de la bonne volonté lorsque vous gérez vos problèmes de couples. Parfois cela résoudra votre problème, parfois pas. Mais parce que vous avez pris le temps d’en parler et que votre amour l’un pour l’autre est toujours présent, alors votre couple évitera d’être submergé par des sentiments négatifs.

Les couples émotionnellement intelligents savent intuitivement que les divergences font inévitablement partie de la relation, tout comme les problèmes de santé physique apparaissent lorsqu’on vieillit.

On ne peut pas lutter contre cela, mais on peut utiliser des stratégies et des habitudes qui permettent de vivre avec.

Reconnaître un blocage

Il est important de reconnaître lorsqu’on se trouve face à une situation qui ne pourra être résolu.

Gottman donne les conseils suivants pour déterminer si la situation/discussion est bloquée ou non :

  1. vous êtes rejeté par votre partenaire.
  2. vous en parlez sans jamais avancer.
  3. vous gardez votre position et refusez d’en sortir.
  4. vous sortez toujours avec plus de frustration et de peine qu’au début.
  5. il n’y a ni humour, ni légèreté et ni affection.
  6. vous vous rabaissez l’un l’autre durant ces conversations
  7. vous refusez toute forme de compromis.
  8. vous finissez par vous détacher l’un de l’autre.

Quelle que soit la gravité du problème, sachez que vous pouvez vous en sortir. Il faut pour cela vous armer de motivation et de volonté pour aborder les véritables problèmes sous-jacents qui sont la cause réelles de ce blocage. Pour y arriver, il va falloir partager vos rêves les plus chers, car ce sont eux qui sont au coeur de tous les conflits insolubles.

Les problèmes qu’on peut résoudre

Les problèmes solubles quant à eux, sont capables d’être résolus, mais encore faut-il utiliser la bonne stratégie pour y arriver. Un problème soluble qui est mal géré peut vite devenir une source d’angoisse et de tension au sein de la relation. Il est important de savoir s’y prendre pour les identifier et les résoudre.

Dans le prochain chapitre, Gottman donne des conseils simples pour éviter l’escalade d’émotions négatives lorsqu’on se retrouve face à un problème soluble.

Comment distinguer un problème soluble d’un problème insoluble

Il est important de savoir détecter si un conflit est soluble ou insoluble. Le premier type est généralement moins intense que le second, car il porte sur une situation ou un dilemme spécifique, sans lien direct avec les valeurs profondes des partenaires.

Une même situation chez 2 couples différents peut relever chez le premier d’un problème soluble et chez le second d’un problème insoluble. Tout dépend si la discussion est symbolisée par un conflit beaucoup plus profond qui porte sur des problèmes de valeurs et d’opinions personnelles. D’où l’importance de trouver le véritable enjeu de leur désaccord afin de le gérer efficacement.

Durant ce chapitre, Gottman donne des exemples de conflits solubles et insolubles afin que le lecteur puisse s’entraîner à les détecter.

La clé de toutes les résolutions de conflits

Pour gérer efficacement un conflit, on doit faire comprendre à l’autre qu’on le respecte (et le respecter vraiment bien sûr 😛)

La nature humaine est faite de telle sorte qu’il est impossible d’accepter les conseils de quelqu’un si on ne se sent pas compris par lui. Donc avant même de demander à votre partenaire de changer son comportement, vous devez lui dire que vous comprenez sa réaction (et le penser fort !).

Durant vos disputes, vous réaliserez sans doute que votre partenaire est plus conciliant que vous ne le pensiez. Il s’agit simplement de savoir écouter.

C’est un fait, les gens voudront changer d’eux-mêmes uniquement s’ils se sentent appréciés et acceptés. Lorsqu’ils se sentent critiqués, mal aimés et peu appréciés, ils sont incapables de changer. Au contraire, ils vont se sentir attaqués et vont camper sur leur position pour mieux se protéger.

Gottman insiste sur le fait que, quelle que soit la dispute, PERSONNE n’a raison sur toute la ligne.

Il n’y a pas de réalités objectives absolues dans un conflit conjugal, mais 2 réalités subjectives

Il nous indique également que les couples heureux, qu’il a étudiés, savent apprécier leurs qualités comme leurs défauts. Au cours de leur vie commune, ils ont appris à accepter les défauts et les tares de leur partenaire comme une partie intégrante de leur personnalité.

Et malgré le fait qu’ils éprouvent parfois eux aussi des émotions négatives telles que la colère, la déception ou encore la douleur, ils arrivent à se manifester de la tendresse et de l’estime même durant leurs conflits.

Chapitre 8 –  Loi 5 : Résoudre les problèmes solubles

Dans ce chapitre, Gottman remet l’accent sur l’importance de se respecter pour résoudre les conflits au sein du couple.

Il propose une méthode en 5 étapes, selon lui, plus simple et plus accessible pour les couples que les méthodes traditionnelles :

  1. démarrez vos discussions en douceur
  2. utiliser efficacement les tentatives de rapprochement
  3. réconfortez-vous vous-même et réconfortez l’autre
  4. apprendre l’art du compromis
  5. être plus tolérant envers les imperfections de l’autre

Ces gestes ne requièrent aucune formation particulière. Nous sommes tous capables de les appliquer avec un peu de pratique et SURTOUT de la bonne volonté !

L’auteur donne une astuce simple pour y arriver : vous devez traiter votre partenaire comme un invité !

Il ne vous arriverait jamais à l’idée de critiquer un invité. Si par exemple, un invité renverse un verre de vin sur la table, vous serez plus du genre à lancer un « ce n’est pas grave, voulez-vous un autre verre ? », plutôt que « tu ne peux pas faire attention à ma nappe, tu fais chier ! ».

Bien sûr, j’ai accentué la situation, mais vous avez compris le principe. Pour éviter d’avoir une réaction trop exagérée, vous devez traiter votre partenaire comme si c’était un invité dans votre vie.

Vous êtes déjà capables de faire preuve de gentillesse et de sang froid avec les autres. Pourquoi ne pas utiliser cette attitude avec la personne qui partage votre vie ?

Etape n°1 : Démarrez vos discussions en douceur

L’auteur a trouvé un point commun entre les couples heureux et les couples malheureux. C’est généralement la femme qui démarre les discussions à propos de sujets conflictuels dans la relation et insiste pour qu’on les résolve.

Dans cette partie, Gottman insiste sur l’intérêt de démarrer une conversation le plus calmement possible. Il faut à tout prix éviter de voir surgir les 4 cavaliers (critique, mépris, attitude défensive, fuite), sinon la discussion peut rapidement tourner au règlement de compte.

Les scènes de ménage fréquentes et violentes ne sont une cause de divorce que dans 40% des cas. Le plus souvent, les couples se séparent parce que, pour éviter des accrochages constants, l’homme et la femme prennent leurs distances, et s’éloignent à tel point qu’ils en perdent leur amitié et leur complicité.

Résoudre un conflit avec votre partenaire, vous donnera la sensation d’avoir gagné une récompense. Vous créditez votre cagnotte du couple. Vous avez une vision positive de votre relation et cela crée naturellement une cascade d’émotions positives qui aideront à résoudre le prochain conflit.

Gottman nous explique qu’une discussion a de très fortes chances de se terminer comme elle a commencé. C’est pourquoi il est capable de prédire le résultat d’une conversation conflictuelle au bout de 3 minutes.

Au cours de ce chapitre, Gottman propose des questions pour déterminer si vos conversations conflictuelles démarrent brutalement ou pas.

Votre couple dépend de votre sérénité et de votre tendresse. Rappelez-vous que si vous sautez directement à la gorge de votre partenaire il y a de faibles chances pour qu’il/elle vous écoute. Mieux vaut respirer profondément et réfléchir à la meilleure façon d’aborder le sujet pour espérer une résolution rapide et efficace.

Si vous êtes trop en colère, mieux vaut ne PAS en discuter du tout et attendre d’avoir repris vos esprits.

Gottman donne quelques astuces pour adoucir le ton lors de périodes conflictuelles dans le couple :

  1. plaignez-vous, mais ne blâmez pas l’autre
  2. commencez vos phrases par « je » au lieu de « tu »
  3. décrivez la situation, sans évaluer ou juger l’autre
  4. soyez clair : Dîtes les choses comme vous les sentez
  5. soyez courtois : vous avez oublié ? On traite son partenaire comme un invité 😛
  6. soyez élogieux : Commencez par féliciter votre partenaire par exemple.
  7. ne laissez pas les reproches s’accumuler

Même si votre partenaire ne réagit pas calmement, malgré vos efforts pour démarrer la conversation avec sérénité, ne tombez pas dans le piège de l’escalade du conflit. Il ou elle finira par comprendre avec le temps que c’est la meilleure approche à avoir.

Etape n°2 : Apprenez à faire et à accepter les tentatives de rapprochement

Gottman démarre cette partie avec une métaphore que j’ai trouvé plutôt intéressante. Lorsqu’on passe le permis, on apprend d’abord à freiner et ensuite à passer les vitesses. Dans le couple, freiner est tout aussi important.

Lorsqu’un couple est pris au bec par un conflit et qu’il n’arrive pas à s’en sortir, il faut savoir s’arrêter. Pour cela, il peut utiliser des techniques qui fonctionnent. Gottman appelle cela des « tentatives de rapprochement ».

La différence entre les couples heureux et les couples malheureux ne réside pas dans l’utilisation de techniques de rapprochement plus habiles ou plus élaborés. Non, ils utilisent tout simplement des techniques qui fonctionnent pour leur couple. Vous devez vous faire comprendre par votre partenaire.

Gottman donne les clés pour déterminer si vos tentatives de rapprochement fonctionnent et si vous êtes à l’aise dans ce domaine.

Votre avenir ensemble peut être prometteur, même si vos disputes sont violentes. Le secret, c’est d’apprendre à limiter efficacement les dégâts.

Il est courant que le partenaire rate une tentative de rapprochement, car elle a été donnée sur un ton négatif. Cela n’en reste pas moins une tentative de rapprochement.

« On peut prendre une pause, c’est bon là ! » est l’exemple d’une tentation de rapprochement sur un ton négatif.

Mais vous devez vous efforcer d’écouter les paroles qui se cachent derrière la mélodie surtout lorsque votre relation est submergée par des émotions négatives.

Dans le livre, on trouve plusieurs exemples de tentatives de rapprochement selon le contexte.

L’objectif est de se familiariser avec des expressions toutes faites, afin que cela devienne un automatisme pour vous.

Lever la main et dîtes à voix haute : « attention, ceci est une tentative de rapprochement » peut être un bon début 😃. C’est à vous de trouver des formules qui correspondent à vos personnalités et à votre relation.

L’humour peut également être un bon élément pour désamorcer une dispute.

Etape n°3 : Apaisez-vous l’un l’autre

L’auteur nous apprend dans cette partie que bâiller est très bon pour votre relation. C’est un signe que la présence de votre partenaire vous apaise. Il est physiologiquement impossible de bâiller lorsque l’on éprouve de l’anxiété ou de la colère.

Chez les couples malheureux, ce n’est pas un bâillement que l’on verra, mais plutôt une « noyade » émotionnelle.

Le corps est en pleine détresse, le coeur bât à toute vitesse, on est en sueur et on retient sa respiration. Dans cet état, même une tentative de rapprochement évidente aura peu de chance d’être captée par votre partenaire. Il sera dans l’incapacité d’entendre réellement ce qu’on lui dit.

Dans ces cas-là, la meilleure chose à faire est d’arrêter IMMÉDIATEMENT la dispute ! Cette pause devra durer au moins 20 minutes. Vous devez éviter toute pensée liée à votre dispute (en bien ou en mal). Utilisez ce temps pour faire une activité apaisante et distrayante pour vous (écouter de la musique, lire un livre, etc.) !

Pour ma part, dans ces moments de stress intenses je choisis de m’asseoir et de méditer. Cela m’aide à mieux contrôler ma respiration et attirer mon attention sur des sensations physiques. Je prends le temps de détendre mes muscles et les zones tendues de mon corps.

Etape n°4 : Apprenez à faire des compromis

D’après le professeur Gottman, la seule solution à vos problèmes conjugaux est d’arriver à un compromis. Il met en garde de ne PAS toujours vouloir avoir gain de cause même si on considère avoir raison. Ce déséquilibre affecterait gravement la relation.

Bien sûr, les étapes précédentes permettent d’arriver plus facilement à un compromis. Démarrer en douceur, faire et accepter des tentatives de rapprochement et avoir une conversation en étant calme et détendu entraîne une attitude positive qui vous donne la possibilité de trouver efficacement un compromis.

Évidemment, la clé pour trouver un compromis est liée au 4e principe qui consiste à accepter l’influence de votre partenaire. Autrement dit, pour qu’un compromis fonctionne il ne faut PAS avoir l’esprit fermé aux opinions et aux désirs de l’autre. Vous ne devez pas être d’accord avec tout ce que dit votre partenaire, mais vous devez sincèrement envisager sa position. Faites-en sorte de lui poser des questions pour bien comprendre son point de vue et ce qui le motive.

Etape n°5 : Soyez tolérant des défauts de l’autre

Trop souvent, le couple se laisse abattre par les « si seulement ». Si seulement votre partenaire était plus propre, plus gentil, plus attentionné, plus riche, plus intelligent, etc.

Vous pensez (à tort) que vos problèmes disparaîtront si seulement… Tant que vous restez dans cette position d’esprit, vos conflits ne se résoudront pas. Vous devez accepter les défauts de l’autre !

Pour résoudre un conflit, il ne s’agit pas de transformer quelqu’un, mais de négocier, de trouver un terrain d’entente et les façons dont on peut arriver à se satisfaire réciproquement.

Gottman nous donne dans ce chapitre tous les éléments pour communiquer clairement et trouver efficacement des compromis pour résoudre les conflits dans une relation amoureuse.

Chapitre 9 – Gérer les problèmes solubles les plus courants

Dans ce chapitre, Gottman nous explique que l’homme et la femme ont un certain nombre de missions à accomplir au sein du couple. Ces missions correspondent entres autres au sujet de discordes les plus courantes au sein du couple comme le travail, la belle-famille, le sexe, les tâches ménagères et l’éducation des enfants.

Pour réussir ces missions, les deux partenaires doivent se sentir en sécurité au sein de leur relation amoureuse. Pour cela, une compréhension profonde et un respect mutuel sont obligatoires !

Si un conflit éclate dans l’un de ces domaines, c’est parce que l’homme et la femme ont des visions différentes de l’importance de ces missions et de la façon de les accomplir !
Je l’ai déjà expliqué plus haut, mais si le problème est insoluble, alors même la stratégie la plus efficace n’y fera rien. Il faudra apprendre à vivre avec.

Concernant les problèmes solubles, il faudra trouver la stratégie adéquate pour l’affronter efficacement.

Dans la suite de ce chapitre, Gottman nous donne des exemples des conflits les plus courants, les missions qui y sont associées et comment les résoudre !

On y apprend comment résoudre les problèmes de stress, les relations conflictuelles avec la belle-famille, les conflits liés à l’argent, au sexe, aux tâches ménagères et l’éducation des enfants !

Chapitre 10 –  Loi 6 : Surmonter les blocages

Dans ce chapitre, Gottman met en lumière les conflits permanents que l’on peut rencontrer dans sa relation de couple et comment les surmonter efficacement.

Vous voulez des enfants et votre partenaire non, vous êtes croyant et votre partenaire athée, vous aimez sortir alors que votre partenaire est plutôt casanier !

Si tous ces problèmes vous parlent, c’est que vous êtes face à un problème insoluble.

L’auteur nous apprend que l’objectif n’est pas de résoudre le problème, mais de le déplacer d’un état « bloqué » à un état de dialogue et de compréhension mutuelle !

Un blocage restera un problème permanent dans votre relation
, mais en appliquant les bonnes méthodes vous serez capable, avec le temps et de l’entraînement, de vivre avec. Vous pourrez discuter de vos différends sans vous blesser réciproquement.

Pour en sortir, vous devez d’abord en comprendre la cause ! D’où proviennent ces blocages ?

En réalité, un blocage indique que certains de vos rêves ne sont pas satisfaits ou respectés par votre partenaire. Tous vos espoirs, vos aspirations et vos désirs les plus profonds forment une part de votre identité, de votre personnalité. Cela vous permet de trouver un sens à votre vie.

Certains de vos rêves sont cachés et d’autres plus concrets. Gottman explique l’importance de savoir les détecter pour mieux y répondre et trouver un terrain d’entente avec votre partenaire afin que vous puissiez tous les deux les satisfaire.

D’où proviennent vos rêves ?

Généralement, vos rêves les plus profonds proviennent de votre enfance. Soit vous souhaitez reproduire des évènements heureux de votre enfance (repas de famille agréable) ou alors vous écartez le plus possible d’évènements douloureux de votre enfance (repas de famille hostile).

L’auteur nous donne une liste des « rêves » les plus profonds couramment exprimés par ses patients.

Vous devez comprendre qu’aucun de vos rêves ou ceux de votre partenaire ne sont nuisibles à votre couple ! Ces rêves posent problème lorsqu’ils sont cachés ou qu’ils ne sont pas respectés par l’autre.

Lorsque les rêves sont respectés

Les couples heureux et émotionnellement intelligents ont compris une chose essentielle qui leur permet de gérer ces blocages. Ils ont compris que l’un de leurs rôles dans le couple est de s’aider mutuellement à réaliser ses rêves !

Un mari heureux cherchera à découvrir les rêves de sa femme puis l’aidera à les accomplir SANS les remettre en question
!

C’est tout d’abord un travail d’équipe. Les rêves de l’un ne doivent pas étouffer ceux de l’autre. Sinon, il y a déséquilibre et la relation peut se terminer brutalement.

Quand les rêves sont cachés

Souvent, le rêve qui est source du conflit n’est pas très perceptible. C’est le fait de le détecter et de le révéler qui pourra aider votre couple à débloquer la situation.

Gottman explique qu’il pousse les couples, pris en grippe par un problème permanent, au dialogue et à l’expression de leurs rêves les plus profonds.
De ce fait, ils se comprendront MIEUX et apprendront à coexister pacifiquement avec ce problème permanent.

Dans le cas où, vous percevez votre partenaire comme l’unique source du conflit, il y a fort à parier que vous êtes face à un rêve caché !

Vous devez vous sentir en confiance dans votre relation avant d’arriver à divulguer vos rêves les plus profonds. D’où l’importance de renforcer votre amitié conjugale en appliquant les 3 premiers principes.

Poursuivez votre travail sur vos conflits insolubles. Les couples qui exigent beaucoup de leur relation ont plus de chances d’avoir des unions profondément satisfaisantes que ceux dont les attentes sont moindres.

L’auteur nous donne ensuite 5 étapes clés pour surmonter un blocage au sein d’une relation amoureuse :

  1. Déceler les rêves à la source du blocage.
  2. Expliquer vos rêves : d’où viennent-ils ? pourquoi sont-ils si importants ?
  3. Apaisez-vous l’un l’autre : la conversation peut-être stressante. Calmez-vous avant de continuer.
  4. Mettez un terme au blocage : Acceptez-vous et trouvez un compromis qui vous permette de poursuivre votre discussion tranquillement.
  5. Apprenez à dire merci : essayer de créer une atmosphère de positivité entre vous.

L’auteur nous met en garde sur la complexité de la méthode et le temps nécessaire pour arriver à surmonter les blocages les plus douloureux.

Mais en appliquant les étapes ci-dessus, le blocage s’estompera et toute la charge de négativité qu’il contient disparaîtra.

Reconnaître et respecter les rêves les plus chers de l’autre est la meilleure façon de sauver et d’enrichir une relation de couple.

 

Chapitre 11 –  Loi 7 : Aller dans le même sens

Si vous respectez les 6 principes évoqués, votre relation sera stable et harmonieuse. Mais pas forcément épanouissante.

Le mariage ne se résume pas à l’éducation des enfants, le partage des tâches ménagères et les relations sexuelles. Il possède aussi une dimension spirituelle.

Gottman met l’accent sur l’importance de créer une « culture de couple » ! Les deux partenaires doivent partager un sens commun et créé des rites et des symboles communs.

Chaque famille, chaque couple doit créer sa propre « microculture » avec leurs coutumes (dîner au restaurant le dimanche soir), leurs rituels (sabrer le champagne à chaque anniversaire) et leurs mythes (les histoires que les couples se racontent) qui définissent leur relation à leurs yeux.

Une relation épanouissante va plus loin que la gestion des conflits. Plus vous êtes d’accord sur les valeurs fondamentales de votre relation, plus votre union sera riche et facile à vivre. Bien entendu, vous ne pouvez pas être d’accord sur tout, mais vous le savez déjà 😛

L’objectif que vous devez avoir est celui de construire une atmosphère qui encourage chacun de vous à parler en toute honnêteté de ses convictions les plus profondes. Cela renforcera également votre amitié conjugale.

C’est là tout l’intérêt des 7 principes du professeur Gottman. Ils forment un cercle vertueux. Plus vous travaillerez un principe, et plus facile sera de travailler sur les autres.

L’auteur donne ensuite plusieurs exercices pour construire votre « culture de couple », en vous aidant à identifier et créer vos rituels, vos objectifs, vos symboles et vos rôles au sein du couple.

Plus vous aurez des points de vue convergents dans tous ces domaines et plus votre relation sera renforcée. Ce qui ne signifie PAS que vous devez (ou pouvez) être d’accord sur tous les aspects philosophiques et spirituels de la vie.

Ensuite, il faut être conscient qu’il s’agit d’un travail continu qui durera toute une vie.

Critique

Que dire à part que ce livre a totalement changé ma vision du couple et de ce fait MON couple ! Tous les changements que j’ai entrepris dans ma relation amoureuse proviennent en grande partie de ce livre. Il m’a aussi grandement inspiré dans la création de ce blog.

Le professeur Gottman est un précurseur et ses recherches ont permis à des milliers de couples à travers le monde d’éviter le divorce et d’améliorer leur relation. Il a su construire une méthode simple et pratique pour aider les couples en difficultés, ainsi que les couples souhaitant MIEUX vivre leur relation amoureuse. Il donne selon moi tous les principes et les clés pour comprendre, évaluer et surmonter les problèmes que l’on rencontre dans sa vie de couple.

Son approche scientifique et « révolutionnaire » vient balayer plusieurs décennies de conseils conjugaux inefficaces et très difficilement applicables à un couple. Il a enfin pu apporter des réponses à des questions populaires telles que « Pourquoi est-il si difficile de vivre en couple ? », « Comment font les couples pour vivre heureux ? », « Comment sauver un mariage d’un divorce imminent ? », etc..

J’ai encore du chemin à accomplir sur moi et ma relation, mais je sais que j’y arriverai en appliquant les principes de ce livre. J’ai maintenant un plan de route qui me suffit de suivre pour arriver à destination.

Je recommande ce livre, il peut complètement changer votre relation. C’est un must-read pour toutes les personnes souhaitant améliorer leur couple et vivre la vie de leur rêve à deux !

Points forts :

  • Écrit très simplement et facile à lire
  • La richesse du contenu et les références citées
  • Concepts fondamentaux forts et pertinents
  • De nombreux exercices à appliquer

Points faibles :

  • Assez dense
  • Quelques répétitions

Lire plus de commentaires sur Les couples heureux ont leurs secrets sur Amazon.

Je vous propose de laisser vos avis du livre dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Morgan
 

En couple depuis 2008, j’ai connu les montagnes russes émotionnelles dans ma relation amoureuse. Nos débuts prometteurs, nourris par un amour profond, n’ont fait qu’accentuer la douloureuse descente aux enfers. Année après année, nos crises devenaient de plus en plus violentes. Après avoir frôlé la rupture, je me suis engagé à ne plus reproduire les mêmes erreurs. Ici, je vous livre ce que j’ai mis tant d’années à comprendre pour construire une vie de couple saine et durable.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: